Devenir animateur du comité mission de votre église

Les animateurs ou présidents d'un "comité de mission" sont un lien vital entre l'église locale, l'organisation missionnaire et l'église outre-mer. Afin de préserver de bons liens, il est utile qu'ils soient de bons communicateurs et libres d'autres tâches majeures. Il est vital qu'ils se sentent appelés par Dieu à ce travail. Ils devraient faire partie du comité général de l'église. Les tâches énumérées ci-après ne doivent pas toutes être accomplies par le président, mais il faut déléguer.

Cahier des charges

  • Garder un contact régulier avec le/la missionnaire et sa mission.
  • Transmettre des informations et sujets de prière à l'église régulièrement (demander un moment pour la présentation missionnaire pendant les réunions.)
  • Avoir une colonne régulière dans le journal ou la page web de l'église et l'utiliser avec imagination.
  • Distribuer les lettres de prière et les magazines missionnaires rapidement. Donner des exemplaires aux nouveaux-venus et les encourager à en prendre régulièrement.
  • Avoir un panneau d'exposition missionnaire attrayant et le renouveler fréquemment. Le poser à un endroit bien en vue. Veiller à ce qu'il informe les nouveaux-venus de leurs missionnaires, au moyen d'une carte géographique montrant le lieu où ils servent et avec leurs photos. Donnez votre nom comme président d'un "groupe mission". Tenir une liste des occasions de travail à l'étranger ainsi que des besoins en ouvriers des organisations missionnaires. La garder à jour.
  • Imprimer un livret donnant tous les détails de chaque missionnaire, une photo de sa famille, le pays dans lequel il travaille et le genre de travail qu'il effectue.
  • Coordonner le soutien dans la prière dans les groupes de maison. Fournir des cassettes et des bulletins d'information pour les groupes de maison et les réunions de prière de l'église.
  • Garder la bibliothèque ou librairie de l'église fournie en biographies missionnaires à jour et en matériel qui suscite la réflexion missionnaire. S'organiser pour que des résumés de livres paraissent régulièrement soit pendant les réunions soit dans le magazine/journal de l'église.
  • Encourager l'école du dimanche et les classes d'étude biblique à prier pour les enfants des missionnaires et à leur écrire. Proposer des moyens par lesquels ils peuvent être impliqués au soutien d'un enfant outre-mer (parrainage).
  • Organiser une soirée missionnaire ou un cours missionnaire de temps en temps.
  • Consulter votre conseil de responsables sur la question du jumelage avec une église nationale outre-mer.
  • Veiller à ce que les missionnaires en congé soient interviewés au moins une fois dans l'église et à ce qu'ils aient l'occassion de parler à ses différents groupes, c'est-à-dire le groupe de jeunes, les rencontres des dames, les nouveaux membres, etc.
  • Veiller à ce qu'un week-end ou une conférence missionnaires soient programmés une à deux fois par année.
  • Revoir annuellement le montant du fonds de soutien nécessaire pour le missionnaire et sa famille, en tenant compte de l'inflation (pire qu'au pays). Encourager les dons réguliers en mettant à disposition des formulaires d'engagement. Veiller à ce que le soutien missionnaire soit discuté régulièrement pendant les réunions d'administration de l'église.
  • Annoncer les réunions bien à l'avance. Impliquer les autres pour aider par les affiches ou les annonces.
  • Assister aux conférences annuelles et aux réunions des organisations missionnaires locales et encourager d'autres personnes à se joindre à vous. Proposer aussi aux jeunes d'assister à ces réunions. Cela pourrait devenir des sorties régulières pour eux.
  • S'occuper des missionnaires en congé. Veiller à ce qu'ils s'intègrent à l'église, avec leur famille. L'assemblée (et même le pasteur) ont peut-être changé depuis leur départ. Veiller à ce que leurs besoins en logement et équipement (par exemple des manteaux pour l'hiver, des moyens de transport) soient couverts.
  • Montrer votre amour pour leur famille, par exemple pour les anniversaires des enfants, Noël, temps de maladie. Prévoir bien à l'avance. Garder le contact avec les parents restés au pays et les enfants aux études ou en formation.
  • Chercher des moyens de stimuler les membres de l'église dans le domaine missionnaire.

 

Source : Opération 90 est un classeur publié par le comité romand de TEMA. Il est destiné à être un manuel pratique pour l'animation et la stimulation missionnaire.

Egalement disponible sur : http://www.2xlibre.net/op90/