Former un comité de mission dans votre église

Autres appellations : groupe mission; conseil missionnaire; atelier missionnaire, ...

Un comité missionnaire est un atout de valeur dans l'église à condition qu'il soit composé de gens ayant une vision et de l'enthousiasme. En plus d'un encouragement au contact avec des missionnaires liés à l'église, le comité apportera constamment des informations fraîches.

Commencer à zéro. Discutez avec vos responsables d'Eglise la possibilité de créer un comité. Il est utile d'avoir une déclaration écrite qui définit le travail missionnaire tel que vous le comprenez, et le fonctionnement prévu du comité.
Un comité peut être a) hautement structuré ou b) simple; ceci dépend des circonstances et du genre d'église. Discutez la forme avec l'autorité de votre église, car son soutien est essentiel.

Organisation du comité

  • Précisez la relation entre le comité missionnaire et les autres autorités de décision de votre église (anciens, conseil de paroisse).
  • Etablissez la composition du comité - quels dons sont nécessaires (administration, foi, conseils, finances)? Quelles sont les qualités personnelles importantes (pouvoir travailler avec les autres, expérience professionnelle, engagement) ?
  • Indiquez les secteurs de l'église qui devront être représentés (pasteur, anciens, hommes, femmes, étudiants, jeunes). Veillez à ce que ce groupe soit le plus représentatif possible de l'église.
  • Déterminez la grandeur du comité. Ceci dépendra de la grandeur de l'église. La plupart des comités missionnaires débutent avec 3 à 7 membres.
  • Fixez la période minimale d'engagement et le mode d'élection.
  • Choisissez les fonctions nécessaires - par exemple: président, vice-président, secrétaire, trésorier.
  • Désignez les responsabilités du comité.
  • Ratifiez la méthode d'élection des membres du comité.


Quelques responsabilités du comité

  • Fixer les buts de l'église dans le domaine missionnaire et les revoir périodiquement.
  • Développer les lignes directrices de votre politique missionnaire qui serviront de base aux prises de décisions du comité. Les revoir périodiquement à la lumière des événements, en maintenant flexibilité et amour dans leur interprétation.
  • Discerner d'éventuels candidats missionnaires. Contacter ces derniers et envoyer des recommandations à l'église.
  • Fixer le niveau de soutien financier des missionnaires et chercher à stimuler la générosité afin de pouvoir honorer les engagements.
  • Prévoir une réserve pour les besoins pratiques et physiques des missionnaires en congé. Certains auront besoin d'une maison et d'une voiture et d'autres d'approvisionnements pratiques. Tous auront besoin de repos et de renouvellement.
  • Subvenir aux besoins des missionnaires retournant sur le champ. Aider par les dons, conseils, documentation, déménagement, faire suivre la correspondance, soins aux biens personnels laissés au pays.
  • Soutenir et stimuler l'intérêt missionnaire chez soi et à l'étranger parmi les membres de l'église.
  • Organiser régulièrement des conférences et rencontres missionnaires.

 

Source : Opération 90 est un classeur publié par le comité romand de TEMA. Il est destiné à être un manuel pratique pour l'animation et la stimulation missionnaire.

Egalement disponible sur : http://www.2xlibre.net/op90/