Initier un week-end pour la mission

Un week-end missionnaire nécessite une organisation assez importante, mais qui en vaut la peine. Une telle entreprise demande beaucoup de préparation. Si dans votre église il n'y a pas de "groupe mission", ce projet risque d'être très lourd. Voici quelques idées :

Invitez 3 à 5 missionnaires pour tout le week-end dans votre église. Il pourra y avoir 3 temps forts :

  • Samedi soir : projection d'un power-point ou de clips avec présentation du travail des missionnaires et témoignages
  • Dimanche matin : culte missionnaire en laissant la parole à un missonnaire. N'oubliez pas les enfants qui seraient certainement contents d'avoir un missionnaire à l'école du dimanche
  • Dimanche après-midi : après un repas en commun par exemple, organiser une table ronde où des questions peuvent être posées aux missionnaires.

Réservez un temps de prière en demandant au préalable aux missionnaires de préparer des sujets d'intercession précis pour ce moment.
Ce sont là quelques suggestions qui peuvent vous aider. Commencez assez tôt les démarches, car la mise sur pied d'un tel week-end demande passablement de temps.


Comment planifier une rencontre missionnaire ?

Lors de l'organisation d'une telle rencontre, la question la plus importante à se poser est "quoi?" et "dans quel but ?". Les raisons de cette rencontre missionnaire ainsi que le but à atteindre doivent être clairs pour l'organisateur. Voici quelques questions à se poser :

  • Pourquoi organiser cette rencontre ?
  • Où aura-t-elle lieu ? Le local est-il assez grand, assez petit, assez confortable, assez accessible ?
  • Quand aura-t-elle lieu ? En semaine, pendant le week-end, le matin, l'après-midi, le soir ? Atteindrez-vous les personnes souhaitées ?
  • Quelle est sa durée ?
  • Quels en sont les thèmes ?
  • Quels personnes, organisations missionnaires, pays bénéficieront de cette rencontre ?
  • A quels autres résultats vous attendez-vous ?
  • Qui parlera ? Qui dirigera ?
  • Qui sera responsable de la publicité, de la restauration, de la musique, de l'animation visuelle ?
  • Qui présidera la réunion ?

Vous devrez donner un aperçu de la situation à chaque orateur de la rencontre missionnaire :

  • L'âge, le nombre et la formation générale de l'audience. (Est-ce inter-église ?)
  • S'agit-il de personnes bien informées au sujet de la mission ?
  • Quel équipement nécessaire pouvez-vous mettre à sa disposition ?
  • Comment organisez-vous l'accueil de l'orateur, sa restauration et son hébergement ?
  • Qu'avez-vous encore programmé ? Musique ? Théâtre ?

 

Quelques principes concernant la présidence d'une rencontre :

Discutez le déroulement du programme avec les participants (orateur, musiciens, président, etc.), afin de donner une ligne directrice à la soirée.
Le dirigeant devrait annoncer le programme à l'auditoire, afin qu'il sache à quoi s'attendre. Il est parfois utile d'avoir des présidents différents lors de rencontres d'un jour ou d'un week-end. Les gens peuvent se fatiguer et s'ennuyer d'entendre la même voix.

  • Présentation : Dans un programme missionnaire, attirer l'attention est important... la garder est vital. Comment atteindre ce but au mieux, en se rappelant que la durée d'attention d'un auditeur ne dépasse souvent pas 10 minutes ? Changer le rythme, intonation de la voix, gestes, pauses dramatiques, histoires, supports visuels, questions bien choisies ? Tous ces éléments aident à communiquer.
  • Contenu du message : Présenter le sujet avec une de ces méthodes qui captent l'attention: une affirmation qui bouscule ("Toutes les 30 secondes un enfant meurt au Soudan!"). Une question ("Vous souciez-vous de votre ligne ?"). Une image visuelle ("Regardez cette photo d'un enfant. Que vous révèle-t-elle de l'Ouganda ?"). Une histoire ("Elle était alitée et ne voyait que peu de visiteurs, mais elle avait plus d'influence sur la situation missionnaire que beaucoup d'autres de son église.")
  • Communication :
    • Style : Une absence de formalité est presque toujours bonne. La formalité crée une barrière entre l'orateur et l'auditoire et entre l'auditoire et le message, barrière qui risque de devenir rapidement infranchissable.
    • Voix : Il est avantageux que l'orateur change le ton et le rythme de sa voix au long de son discours. L'utilisation de pauses dramatiques (raisonnablement), les questions et les histoires peuvent y contribuer.
    • Support visuel : Les audio-visuels devraient être utilisés pour stimuler, divertir, déranger - et pousser l'audience à RÉFLÉCHIR - et non seulement comme décors. Les images ont plus d'impact si elles sont laissées sur l'écran 25 secondes au maximum.
    • Langage : De longs mots compliqués rendent l'auditoire perplexe. Utilisez des mots qu'une personne d'âge mental de douze ans comprendrait, et vous atteindrez la plupart des auditeurs. (Ceci ne veut pas dire qu'il faut leur parler en les abaissant !) Limitez les mots de jargon qui ne voudront rien dire pour certains. ("Une relation personnelle avec Jésus" bénira quelques personnes mais laissera d'autres dans la confusion).
    • Langage : De longs mots compliqués rendent l'auditoire perplexe. Utilisez des mots qu'une personne d'âge mental de douze ans comprendrait, et vous atteindrez la plupart des auditeurs. (Ceci ne veut pas dire qu'il faut leur parler en les abaissant !) Limitez les mots de jargon qui ne voudront rien dire pour certains. ("Une relation personnelle avec Jésus" bénira quelques personnes mais laissera d'autres dans la confusion).
    • Langage corporel : Des gestes appropriés au sujet et au fait contribuent à captiver l'attention de l'auditoire et à dramatiser un point.
    • Fin : La fin est aussi importante que le début pour éviter que la rencontre ne finisse en queue de poisson. L'orateur et le président devraient coordonner la rencontre de sorte que la fin conclue de manière satisfaisante ce qui a été dit, et incite les auditeurs à répondre.

Source : Opération 90 est un classeur publié par le comité romand de TEMA. Il est destiné à être un manuel pratique pour l'animation et la stimulation missionnaire.

Egalement disponible sur : http://www.2xlibre.net/op90/